mardi 17 juin 2008

Du méthane biologique

Lu sur eden-enr.org :

Certaines villes de Suède ont décidé de ne plus utiliser de carburant fossile et utilisent donc du méthane biologique obtenu par épuration du biogaz. Il s’agit ainsi de véhicules roulant au gaz naturel renouvelable distribué via un réseau de canalisation indépendant du gaz naturel d’origine fossile. L’expérience sur les véhicules est une telle réussite que depuis peu un train roule au gaz naturel biologique - biogaz
Le GNV, en plus d'être une alternative au pétrole, serait donc une alternative aux carburants fossiles ?

Ce qui amène, immanquablement, une question : sommes-nous capables, à l'échelle mondiale, de produire à partir de nos ordures suffisamment de méthane pour faire rouler tous nos véhicules ? Cela n'entraînerait-il pas les mêmes effets pervers qu'avec les agro-carburants ? L'énergie nécessaire à cette transformation des ordures ne neutraliserait-elle pas tous les bénéfices du recyclage des ordures ?

Si quelqu'un a des éléments de réponse...

11 commentaires:

Xavier a dit…

Merci pour ce blog très intéressant. De mon côté je m'arrache toujours les cheveux pour trouver une station service GNV en midi Pyrénée... C'est la 2e plus grande région de france derrière la guyane avec plus de 45000 km² et : 1 seule station proposant du GNV (à Toulouse)

Mathieu a dit…

Ah oui en effet, les stations sont le point noir. Je ne connais pas d'alternative à GNVert.
Vous avez déjà un véhicule GNV, ou vous envisagez d'en acheter un ?

Mathieu a dit…

Georges me signale un oubli dans mon billet : en France aussi, on fait du méthane biologique. Notamment à Lille.

Résultat, je vous dois un billet plus complet sur le sujet. Promis.

Anonyme a dit…

bonjour
merci pour le blog
moi aussi je voudrais rouler au gnv
je suis du nord et ce matin j'ai décider de faire les concessionnaires
je me pointe chez bmw il sont allemand et en Allemagne c'est courant le gnv
déjà quand je prononce gnv il me dit c'est quoi ça??
je vais chez ford pareil il font
pas éthanol oui
peugeot pire encore je leur dis qu'il ont cabriolet gnv il est pas au courant grrrrrrrrrrrrrrrr
c'est pas évident à moins que
d'acheter en suisse ou en
allemagne.je comprends pas trop au pris ou et l'essence et le gasoil
il pense que l'éthanol va pas
augmenter il se leurre.
merci encore à vous
myriam
le pire c'est les stations apparemment y en aurait une quand même pas loin de chez moi a lambersart, mais à confirmer

Mathieu a dit…

Pour les stations, cf la carte que propose enr-environnement, vous avez un lien dans la colonne de droite.

Sinon, il n'y a à ma connaissance pas de cabriolet GNV chez Peugeot. Où en avez-vous entendu parler ?
Sur leur site, la page sur le GNV mentionne bien le Partner, mais si vous allez dans "Choisir et configurer un véhicule", vous ne pouvez pas choisir de GNV...

Anonyme a dit…

Il existe un document 'le biogaz et de sa valorisation'
référence ADEME 3104 de mars 1999.
Introuvable probablement.

Mathieu a dit…

En effet, une rapide recherche sur Google permet de trouver ce livre :
Le biogaz et sa valorisation
Ademe - Gaz de France Edité par Systèmes Solaires (1999) 64 pages couleurs

http://www.energies-renouvelables.org/b2b/livre_detail.asp?liv=16

Anonyme a dit…

Salut à tous, j'ai la chance de rouler en Punto Gnv à Toulouse depuis le mois d'avril 2008 0,89 euros du litre, et plus de pollution,carte grise gratuite+ 2000 euros de l'état,une seule station à Purpan,
mais avec la bicarburation pas de fil à la patte !

Mathieu a dit…

Bonjour à vous, bienvenue ici.
Et merci pour votre témoignage.

eden-enr a dit…

bonjour,
Actuellement il existe en Midi-Pyrénées la station Carrefour Purpan de Toulouse, une station GNVert sur le site GDF de Toulouse et une station service à Saint Girons en Ariège (DEFA, ex Total).
En ce qui concerne le biogaz carburant, sa caractéristique est d'être fabriqué à partir de déchets organiques et non de cultures énergétiques. Il ne prend donc pas la place des cultures alimentaires.
La crise énergétique portant sur les hydrocarbures fossiles il est logique de chercher à utiliser les déchets organiques dont le carbone provient du gaz carbonique de l'atmosphère et non du carbone fossile du sous-sol.
La technologie du biogaz carburant peut être miniaturisée pour de petites stations services en zones rurales. Cela a été réalisé en Nouvelle Zelande dans les années 80. Cela devrait se redévelopper dans le fiture.

Mathieu a dit…

Nous avons à Montpellier une toute nouvelle usine de méthanisation (inaugurée il y a moins d'un an). Et comme Montpellier migre depuis plusieurs années toute sa flotte de bus de ville au GNV, je me suis dit qu'ils produiraient peut-être du biogaz. Comme ça, j'aurais pu rouler avec mes déchets :-)
Eh bien non : toute la production de gaz de l'usine de méthanisation est brûlée pour produire de l'électricité. Dommage...